Sigle%20Jour%20Romantiques%202010%20red.jpg
Oleg%202.jpg




yellow%20box.jpg
Accueil
yellow%20box.jpg
Programme 2010
yellow%20box.jpg
Réservations
yellow%20box.jpg
Association
yellow%20box.jpg
Contact

Né en 1959 dans une famille de musiciens, Raphaël Oleg entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à l'âge de douze ans dans la classe de Gérard Jarry et y remporte les 1ers Prix de violon et de musique de chambre en 1976.Il se perfectionne par la suite en bénéficiant des précieux conseils de Henryk Szeryng, Christian Ferras, Emmanuel Krivine, Jean-Jacques Kantorow. Fasciné par la voix, il assiste également aux cours magistraux de Pierre Bernac en 1977 et d’Elisabeth Schwartzkopf en 1980. Il en retire un enseignement essentiel qui modèlera son jeu en profondeur.

Premier Grand Prix Tchaïkovski à Moscou en 1986, il fait sensation cette même année en remplaçant Josef Suk au festival de Lucerne avec Vaclav Neumann et la Philharmonie Tchèque.

Suivent alors de nombreuses invitations en compagnie de Lorin Maazel (Philadelphia Orchestra), Jeffrey Tate (London Symphony Orchestra), Riccardo Chailly (Royal Concertgebouw Orchestra), Wolfgang Sawallisch (Staatsoper de Munich), Armin Jordan (Orchestre de la Suisse Romande, Ensemble Orchestral de Paris), Semyon Byshkov, Günther Herbig (Orchestre de Paris), Libor Pešek (Royal Liverpool Philharmonic Orchestra), Yan-Pascal Tortelier (BBC Philharmonic), Tadaaki Otaka (BBC National Orchestra of Wales, Yomiuri Orchestra, NHK), Mark Wigglesworth (Dutch Youth Orchestra, Utrecht Philharmonic Orchestra, BBC NoW), Ronald Zollman (Orquesta Filarmónica de la UNAM à Mexico City).

Il est le soliste de tournées qui lui font parcourir l’Italie et la Suisse (Orchestre National de France/Lorin Maazel, Sir Neville Mariner/Academy of St-Martin in the Fields), le Royaume Uni (Evgueni Svetlanov/Swedish Radio Orchestra, Kazushi Ono/Tokyo Philharmonic), l’Allemagne (Paavo Berglund/Orchestre de Chambre d'Europe, Michel Plasson/Orchestre du Capitole de Toulouse), le Japon (Marek Janowsky/Orchestre Philharmonique de Radio- France), l’Australie et la Nouvelle-Zélande en compagnie de Libor Pešek, au Festival de Salzburg avec l'Orchestre de Varsovie/ Kazimierz Kord…

Passionné de musique de chambre il a régulièrement pour partenaires Antonio Meneses, Barry Douglas, François Guye, Clemens Hagen, Christian Ivaldi, Jean-Bernard Pommier, Emmanuel Strosser, Artur Pizarro, Jean-Claude Pennetier, Anton Kuerti, Gérard Wyss, Sonia Wieder-Atherton, François- Frédéric Guy, Jeremy Menuhin, Gary Hoffman, le quatuor Johannes, le quatuor Sine Nomine et le quatuor Manfred. Avec Josephine Knight et Artur Pizarro il vient de former le Trio Pizarro qui a fait ses débuts au Wigmore Hall en Novembre 2005. De nombreux engagements sont déjà prévus à Aldeburgh, Cheltenham, Petworth, Newbury et autres festivals.

Raphaël Oleg est également très actif dans le répertoire contemporain avec la création des concertos de Michel Decoust, Renaud Gagneux, Serge Nigg (2ème Concerto), Philippe Racine (« Promenade » au Festival de Lucerne) et Ivo Malec dont il vient d'enregistrer "Ottava Alta" pour le label Timpani (Diapason d'Or et Choc du Monde de la Musique). En Février 2006, il a créé le concerto pour alto de Jindřich Feld à Dijon (il joue sur un alto qu’il a lui-même réalisé dans l'atelier de Jacques Fustier…) L'enregistrement de cette création est maintenant disponible sous le Label Praga (PRD/DSD 250 239)

Depuis 1995, il est professeur à la Musik Akademie de Bâle.

En 1997, l'Académie des Beaux Arts lui a décerné pour l'ensemble de sa carrière le prix de la Fondation Del Duca. Raphaël Oleg est également Chevalier des Arts et Lettres.

.